Le Centre Rouge !

Après plus de 1000km nous sommes arrivés à Alice Springs, enfin la civilisation. Mine de rien, c'est flippant de rouler des centaines de kilomètres sans rien autour. Quand on arrive, on se sent soulagé, on essaie de ne pas penser aux problèmes de voitures en roulant mais ça reste difficile quand on voit des carcasses de voitures laissées sur le bas-côté, hélas, ça fait partie du décor. Nos jerricans d'essence nous ont également sauvé à plusieurs reprises, d'une part pour ne pas qu'on se ruine et également pour ne pas tomber en rade, dans le désert le diesel peut être parfois à 2$ le litre, alors que 300km auparavant il était à 1,40$/l dans une ville. Pour ce qui est du réseau, il est inexistant dans le désert et dans certaines petites villes qu'on croise. Les australiens utilisent la radio pour cela. L'Australie est un pays vaste et souvent difficile d'accès, pour les urgences, ce sont les médecins volants qui font le déplacement. Ils disposent de plusieurs bases pour couvrir 5 millions de km² aidés par des petits avions et surtout d'un réseau radio efficace. L'antenne centrale des médecins d'Alice Springs est un puissant générateur en liaison avec des stations installées dans le bush. Faut-il encore connaître le numéro d'urgence quand on n’a pas la radio dans la voiture. En cas d'urgence, les médecins se déplacent en avion. La radio ici est aussi un moyen qui facilite la vie sociale. Pour les habitants les plus reculés des villes, la radio sert à fournir un enseignement et rompre l'isolement.

Sur la route pour Alice Springs, le seul point d'intérêt était les Devils Marbles, site sacré pour les Aborigènes, les "billes du diable" sont d'immenses rochers.

Devils Marbles
Devils Marbles

Devils Marbles

Alice Springs donc, ville emblématique de l'outback, le désert rouge et les collines rocheuses composent le paysage de cette ville isolée.
Notre première visite fut Alice Springs Desert Park, il s'agit d'un parc ou les enclos sont en plein air pour la plupart, essayant de recréer les habitats naturels des animaux.
La plupart de la faune du centre de l'Australie se trouve ici. Nous avons vu Dingos, de magnifiques oiseaux et rapaces, serpents, animaux nocturnes et le fameux Thorny Devil (lézard avec plein de pics).

Le Centre Rouge !
Le Centre Rouge !
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park
Alice Springs Desert Park

Alice Springs Desert Park

Thorny Devil

Thorny Devil

Le lendemain nous sommes partis au West Macdonnells National Park. La route pour y accéder est sublime, les couleurs sont magnifiques et le soleil reflète sur les montagnes de chaque côté de la route. Nous nous sommes arrêtés à Ochre Pits, carrière d'ocre aux couleurs étonnantes utilisées par les Aborigènes pour leurs peintures corporelles.

Ensuite, nous avons fait une petite rando d'une heure et demi à Ormiston Gorge offrant de magnifiques paysages.
Puis nous avons fini par Glen Helen Gorge.

En partant nous avons eu le droit à un magnifique sunset sur les montagnes donnant des couleurs orange/rouge vives. Nous n'avons pas visité tous ce qu'on aurait voulu, mais ça sera pour une prochaine fois, we hope so.

Ochre Pits (West Macdonnells national park)
Ochre Pits (West Macdonnells national park)

Ochre Pits (West Macdonnells national park)

Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)
Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)
Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)
Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)
Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)
Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)
Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)

Ormiston Gorge (West Macdonnells national park)

Glen Helen Gorge (West Macdonnells national park)
Glen Helen Gorge (West Macdonnells national park)
Glen Helen Gorge (West Macdonnells national park)
Glen Helen Gorge (West Macdonnells national park)
Glen Helen Gorge (West Macdonnells national park)

Glen Helen Gorge (West Macdonnells national park)

Sunset (West Macdonnells national park)
Sunset (West Macdonnells national park)

Sunset (West Macdonnells national park)

Avant d’arriver à Kings Canyon, nous avons été voir Henbury Meteorite Crater. C'est un ensemble de 12 cratères en plein milieu du bush.

Le Centre Rouge !
Meteorite Crater
Meteorite Crater

Meteorite Crater

Puis nous avons repris la route pour Kings Canyon à 330km d'Alice Springs.
Nous y sommes arrivés en milieu d'après-midi, le soleil se couchant tôt, nous nous sommes posés pour dormir à 40km de là dans le bush et en avons profité pour faire un peu de peinture sur le van.

Beau panorama en se réveillant dans le bush.

Beau panorama en se réveillant dans le bush.

Le lendemain, nous avons pris la route tôt pour profiter de la journée et surtout avoir plus de chance de croiser des animaux sur la route. Nous avons croisé un dingo et au retour des chevaux sauvages.
Kings Canyon est une profonde faille en plein désert. Au fond du canyon, palmiers et billabong d'eau noire sont présents. Six kilomètres de rando sont nécessaires pour faire le tour du canyon, les premiers kilomètres en montée sont sportifs, arrivée en haut, une vue saisissante sur l'horizon et le canyon.
Une magnifique balade, un peu déçus de ne pas avoir vu beaucoup d'animaux, un lézard et quelques oiseaux.

Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon
Kings Canyon

Kings Canyon

Une centaine de kilomètres avant d'arriver dans la région d'Uluru-Kata Tjuta National Park, le Mont Conner. Il s'agit d'un autre rocher moins connu qu'Uluru et les Olgas mais assez troublant car la ressemblance est frappante avec Uluru. Nous nous sommes fait bel et bien avoir.

Mais quelques kilomètres après, le célèbre rocher d'Uluru et le Mont Olga.

Mont Conner

Mont Conner

Nous avons commencé la visite par Kata Tjuta ou le Mont Olga. Il se situe à une cinquante de kilomètres d'Uluru. Ce récif semble au loin être un nuage posé sur la plaine. Il s'agit en fait d'un ensemble de 36 dômes rouges.
Nous avons fait la Valley of the Winds, superbe balade de 8km au cœur des gros rochers et une autre beaucoup plus courte la Walpa Gorge pour découvrir les gorges du mont. Nous avons assisté au lever et coucher de soleil qui sont sublimes.

Le Centre Rouge !
Sunrise vu de loin

Sunrise vu de loin

Sunrise Kata Tjuta

Sunrise Kata Tjuta

La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)
La Valley of the Winds (Kata Tjuta)

La Valley of the Winds (Kata Tjuta)

Walpa Gorge (Kata Tjuta)
Walpa Gorge (Kata Tjuta)
Walpa Gorge (Kata Tjuta)

Walpa Gorge (Kata Tjuta)

Kata Tjuta

Kata Tjuta

Kata Tjuta au moment du coucher de soleil (clichés pris à quelques minutes d'intervalle)
Kata Tjuta au moment du coucher de soleil (clichés pris à quelques minutes d'intervalle)
Kata Tjuta au moment du coucher de soleil (clichés pris à quelques minutes d'intervalle)
Kata Tjuta au moment du coucher de soleil (clichés pris à quelques minutes d'intervalle)

Kata Tjuta au moment du coucher de soleil (clichés pris à quelques minutes d'intervalle)

La deuxième journée fut à Uluru ou Ayers Rock, la très célèbre montagne qui trône en plein milieu du continent australien. Ce gros caillou rouge est très célèbre pour son coucher de soleil car celle-ci vire au rouge et parfois au violet. Il fait plus de 9km de circonférence et 348m de hauteur. Uluru reste le plus grand site sacré pour les Aborigènes. De loin, ce rocher a une apparence lisse mais il a de multiples crevasses et il est percé d'abris. Ses parois ont servi aux peintures aborigènes. Ceux-ci n'escaladèrent jamais le Rock, ce site étant sacré pour eux. Ils ont installé un panneau à l'entrée du parc, "we don't climb" et invitent les gens à faire de même. Cependant il est possible de faire l'ascension d'Uluru mais fortement déconseillé.
Nous avons fait la Base Walk, une rando de 11km autour du rocher.
En effet lorsque le soleil se couche, il y a une différence de couleur incroyable, la montagne passe à un rouge vif mais pour ce qui fut du violet on en a pas vu la couleur c'est le cas de le dire... Le crépuscule très différent du sunset mais également très beau, avait différents tons de couleurs également.

Sunrise Uluru

Sunrise Uluru

Vue de la base walk Uluru
Vue de la base walk Uluru
Vue de la base walk Uluru
Vue de la base walk Uluru
Vue de la base walk Uluru

Vue de la base walk Uluru

Le Centre Rouge !
Le Centre Rouge !
Le Centre Rouge !
Le Centre Rouge !
Sunrise Uluru
Sunrise Uluru
Sunrise Uluru

Sunrise Uluru

Uluru
Uluru
Uluru
Uluru
Uluru

Uluru

Installés confortablement pour le sunset ! Le pied d'avoir un rooftop

Installés confortablement pour le sunset ! Le pied d'avoir un rooftop

Le Centre Rouge !

Le centre, un détour de plus de 600km qui en valait la peine.

Puis nous avons repris la route, direction Melbourne (Victoria) soit 2300km.

Le Centre Rouge !
Le Centre Rouge !
Le Centre Rouge !
Sur la route dans le South Australia (Lake)
Sur la route dans le South Australia (Lake)
Sur la route dans le South Australia (Lake)

Sur la route dans le South Australia (Lake)

Retour à l'accueil