Après cette première fameuse expérience de picking, nous avons décidé de nous séparer à contre cœur tous les quatre. Amandine et Cyril sont restés sur Brisbane à la recherche d’un boulot, Jon est parti seul sur Airlie Beach. Et pour ma part j’ai décidé de quitter le groupe, QUOIII??? et oui j’ai quitté Jon mais pas très longtemps. J’ai décidé de rester sur Brisbane une semaine de plus pour déposer quelques CV, parler anglais et pour cela j’ai été chez un couchsurfer.

C’était ma première expérience de couchsurfing. C’est un service d’hébergement temporaire et gratuit, de personne à personne. J’ai donc passé 4 jours chez un australien en plein centre de Brisbane, j’étais bien située pour aller démarcher les bars et restaurants. J’ai choisi cette option pour vivre chez l’habitant afin de parler anglais et aussi pour éviter trop de dépenses. J’ai pu passer beaucoup de temps avec lui car il travaillait à son domicile. Il m’a fait découvrir la ville et quelques musées, aidé à publier une annonce sur Gumtree (baby sitting), initié à la boxe et invité au restaurant. En contrepartie je lui ai cuisiné quelques repas. Après 4 jours passés chez lui et toujours pas de boulot, j’ai dû le quitter car il partait en vacances sur Sydney dans sa famille. J’ai donc trouvé un second couchsurfer qui était situé en périphérie de Brisbane, dans un petit bled. Je n’y suis restée qu’une seule nuit car je ne me sentais pas à l’aise chez lui… Suite à mon annonce publiée sur Gumtree, j’ai eu de nombreuses demandes en tant que fille au pair, baby sitting ponctuel, m’occuper d’un petit garçon en post opératoire pour deux jours à Brisbane. Mon choix était divisé entre rester sur Brisbane, prendre un avion pour rejoindre une famille sur Sydney où rejoindre Jon. Je n’avais pas de nouvelles de lui depuis 24h (il n’avait aucun réseau où il était), heureusement l’avant-veille il m’avait dit où il se trouvait. Le lendemain de mon arrivée j’ai demandé à mon couchsurfer de me déposer à la gare et je suis partie prendre un car pour rejoindre Jon sans savoir si la destination était vraiment la bonne. J’ai mis énormément de temps à me décider sur quels moyens de transports j’allais prendre. L’avion est cheap en Australie alors que le car est très cher. J’ai décidé de prendre le car malgré le prix exorbitant, l’accès étant plus facile avec mes bagages et le point d’arrivée à Airlie Beach même.

Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays

Après 16h de car, je suis arrivée à Airlie Beach le lendemain, sous 30 degrés dès 9h du matin, chargée avec mes 40kg de bagages et toujours sans nouvelles de Jon. Je commençais à déprimer, j’étais seule pour la première fois en Australie. Je me suis renseignée sur les tarifs pour une nuit dans un backpacker et assurée qu’il y avait de la place. On m’a repondu « No worries, it’s not high season, it’s not full ». Je ne me suis pas précipitée pour réserver, j’ai préféré attendre. Je me suis posée dans un café en terrasse il faisait une chaleur à crever, j’ai pris un chocolat chaud « normal » et là Jon m’a appelé et m’a dit je suis là dans 20 minutes …. Hallelujah !!!

Jon avait rencontré des français, allemands, hollandaise, etc… je me suis donc immiscée dans leur groupe, nos soirées étaient rythmées de guitare et de soirées au coin du feu à parler anglais ! Nous dormions à 20km d’Airlie beach, dans un endroit près d’une chute d’eau (falls) où nous apercevons de tant en tant des varans. Le lendemain de mon arrivée nous avons commencé à envoyer des CV par mail pour travailler sur des bateaux de croisière. Nous allons commencer à rentrer au cœur du sujet de mon article.

Airlie beach est le point de départ pour partir en croisière sur les Whitsundays (74 îles au cœur de la grande barrière de corail). Cette petite ville touristique et balnéaire est bordée de plages aux eaux turquoises mais peu d’accès à la baignade du fait des méduses et des crocodiles. Oui, oui il y a des crocodiles dans l’océan, je l’ai appris en Australie. Il faisait tellement chaud que nous avons pris le risque de nous baigner sans trop s’éloigner du bord mais heureusement qu’il y avait un lagon artificiel d’eau de mer pour se rafraichir. Après 5 jours sur Airlie beach et toujours pas de boulot pour nous en autre à cause de la basse saison et sur liste d’attente pour travailler sur les bateaux, nous avons décidé de partir en croisière. Il nous restait à tous les deux un peu de sous, nous avons donc négocié les prix dans plusieurs agences et nous avons réussi à obtenir une offre plus que correcte.

Trois jours et deux nuits de croisière dans un cadre paradisiaque. Nous étions sur un bateau avec 22 autres personnes du même âge que nous. Soleil, farniente, baignade, snorkeling, baptême de plongée, musique, alcool, rencontres étaient au rendez-vous. Nous avons découverts les magnifiques fonds marins peuplés de poissons de toutes les couleurs et de toutes les formes, des coraux sublimes et la chance de nager avec des tortues. Nous avons découvert Whitehaven beach, une des plus belles plages au monde où nous avons aperçu raies et roussettes à quelques centimètres de nous. Lorsque nous rentrions de nos excursions en fin de matinée et fin de journée, les repas étaient préparés par les skippers et prêts à être dévorés. La dernière nuit nous avons mis notre matelas sur le pont et avons dormi à la belle étoile, le truc que tu fais une fois dans ta vie et encore…

Bref un moment inoubliable pour nous, des eaux turquoises et fonds marins comme nous n’avons jamais vu.

Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Les Whitsundays
Retour à l'accueil